Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on août 20, 2015 in Interview, Portraits, reportages |

Cecile de France

Cecile de France

Cécile de France a confirmé sa carrière de Comédienne,

dans le film de Catherine CORSINI : LA BELLE SAISON.

Avec une filmographie importante depuis 15 ans, nous l’avions rencontrée pour GARDIENS DE L’ORDRE ;

Un film de Nicolas BOUKHRIEF

Avec

Cécile de France – Fred TESTOT – Julien BOISSELIER

 

Lors d’une ronde de nuit qui tourne mal, Simon et Julie, deux simples gardiens de la paix, blessent un jeune cadre qui a abattu, sans raison, un de leurs collègues. Accusés à tort de bavure et lâchés dpar leur hiérarchie, il décident de prouver leur innocence en enquêtant sur la drogue responsable du coup de folie de leur agresseur…

 Rencontre :

Pouvez-vous nous décrire votre personnage du film ? :

CdF : « J’avais envie de travailler avec Nicolas BOUKHRIEF. Ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de tourner dans ce milieu des gardiens de la paix. Ce sont eux qui sont confrontés directement avec la vraie vie, ce qui se passe réellement ».

Comment avez-vous préparé votre personnage, avez-vous eu le soutien d’autre femmes policiers ? :

CdF : « Oui, j’ai plutôt travaillé avec des hommes pour la « formation ». Du comportement, j’ai dû apprendre le tir avec des balles réelles de la police. En tout, deux mois de préparation de tir à l’arme ».

Il s’agit d’un rôle assez difficile pour vous, comment arrivez-vous à vous détacher du personnage ? :

CdF : « Je me détache très vite des personnages, j’ai appris très jeune à me défaire du personnage. Et le fait que ce soit un film assez dur, il y avait vraiment une bonne ambiance pendant le tournage, nous arrivions à nous détendre ».

Etes-vous inspirés de faits divers ? :

N.B. : «  J’ajoutais de l’action dans le scénario sur des faits existants. Tout le monde n’est pas égal auprès de la loi ».

Selon vous, ce genre de scénario peut-il arriver dans la réalité ? :

N.B. : « Cela pourrait être possible que ça puisse arriver. Dans les brigades de stupéfiants, tout n’est pas toujours au plus juste. J’ai voulu parler de choses réelles et rajouter l’imaginaire. Mais de telles histoires pourraient arriver. Je ne voudrais pas que l’on ait l’impression que je raconte n’importe quoi ».

Un tel scénario dans la vie, peut-il entraîner des conséquences ? :

N.B. : « Nous savons tous que les gardiens de la paix peuvent faire une carrière exemplaire et se retrouver du jour au lendemain au bas de l’échelle, soit pour des malentendus ou des quiproquos. Cela permet au aux dirigeants de faire de la prévention dans les lois ».

Envisagez-vous une suite à ce film ? :

N.B. : « Pourquoi pas, nous pourrions envisager une suite pour ce film ».

Qu’est ce qui vous a plu dans le scénario, et jouer votre personnage ? :

Fred T. : « C’est la première fois que l’on me propose de jouer un tel personnage. D’habitude, je fais des films de comédie. J’avais envie de faire quelque chose de différent. Avant, les acteurs venaient des cafés théâtres, aujourd’hui, il viennent encore des cafés théâtres, mais beaucoup viennent de la télé.

Nous avons tous été préparés à la comédie et c’est ce qui nous permet de jouer n’importe quel rôle ».

 Martina BERNARDI

ACTUELLEMENT AU CINEMA
Comédie de Carine TARDIEU
Avec François Damiens, Cécile de France, André Wilms, Guy Marchand, Perrette Souplex, Aylin Mikaelian, Alice de Lencquesaing

Résumé

Erwan, un solide démineur breton, perd soudain pied lorsqu’il apprend que son père n’est pas son père. Malgré toute la tendresse qu’il éprouve pour l’homme qui l’a élevé, Erwan enquête discrètement et retrouve son véritable géniteur : Joseph, un vieil homme des plus attachants, pour qui il se prend d’affection. Comme un bonheur n’arrive jamais seul, Erwan croise en chemin l’insaisissable Anna…

Cécile de France