Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on oct 18, 2013 in Evenements nationaux, Interview |

Christelle CHOLLET

Christelle CHOLLET

Après son premier spectacle « l’EmPiafée »,

Christelle CHOLLET part en tournée dans toute la France,

avec son nouveau SPECTACLE,

C.C. : « C’est un tout autre  spectacle qui n’a rien à voir avec le précédent. Le public l’adore.

Ceux qui connaissaient le précédent préfèrent celui-ci ».

Qui y a-t-il de nouveau ? :

C.C. : « Avant, c’était une chanteuse, une  jeune femme célibataire, maintenant, elle est mariée, elle a un enfant, elle a ouvert sa propre entreprise ! ».

Elle a toujours autant de dynamisme sur scène ?! :

C.C. : « C’est la même, avec autant si ce n’est plus de délires, et toujours en chansons .  Etre comédien s’est se raconter des histoires et les raconter aux autres».

Vous avez co-écrit le spectacle avec Rémy CACCIA, qu’est ce qui vous inspire ? :

C.C. : « Le quotidien, comme ça, de petites choses de la vie quotidienne qui nous font rire, mais aussi l’actualité. Comme il est dans ma nature de faire rire, j’ai souvent un avis contraire ou négatif mais en fait, Rémy CACCIA qui est plus objectif et visionnaire sait, sans se tromper, que mes amusements vont faire rire.Il ne se trompe jamais ».

Quelles sont les chansons de votre spectacle ? :

C.C. : « Les classiques de la variété françaises et des chansons modernes internationales. Un grand écart entre BREL et LADY GAGA !  En tout, je chante une quinzaine de chansons ».

Vous faites toujours participer le public ? :

C.C. : « Je ne peux pas faire autrement, je suis comme ça, c’est ma nature, je suis énergique, j’ai besoin de bouger et d’aller vers les gens. Au conservatoire je faisais déjà rire, je prenais une orientation humoriste, je fais rire les gens autour de moi, malgré moi ».

Côté vestimentaire, elle a beaucoup changé ?!

C.C. : « D’un costume 3 pièces elle a coupé le pantalon pour en faire un short-classe ! Là aussi, ce sont mes propres délires vestimentaires, car je fais beaucoup de mélanges de style puisque je garde mes vêtements anciens qu’il m’arrive de ressortir pour refaire un ensemble. Et dans le spectacle, elle a même des chaussures boules à facettes qui font un super effet ! ».

On vous a vu récemment dans le film : « Pleure pas Pénélope » et maintenant le nouveau spectacle, comment faites-vous pour tout mener de front ? :

C.C. : « J’ai  la chance de faire un métier que j’adore, qui me passionne, cela est très stimulant.  C’est pour moi, le plus beau des métiers ».

 

Martina BERNARDI