Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on avr 3, 2014 in Interview, Théâtre, TOULON et ses environs |

STAN

STAN

STAN est un jeune homme venant du Café Théâtre de MARSEILLE et ses environs.

Depuis ces dernières années, STAN a bien évolué dans sa carrière de Comédien Humoriste.

Là, nous ne parlons pas de : « One man show », car STAN est différent maintenant, il parle de :

« Théâtre et humour », ce qui fait la différence.

STAN :

« Le spectacle parle de l’instant. Le monde est un grand théâtre. Souvent, on se cache derrière un personnage,

dans mes spectacles, on se révèle à travers les autres. C’est la vie, intensifiée.

Mon spectacle demande un peu de réflexion, où le rire est toujours présent.

Ainsi, je peux rependre des citations d’hommes philosophes,  tout comme Michel BOUQUET :

« Que le théâtre nous sert réfléchir sur nous, même à travers le rire ».

« J’aborde le thème de la JOCONDE », la folie, la danse ».

MB : « Avez-vous quelques accessoires sur scènes ? » :

STAN : « Plus vraiment, moins que par le passé. Je porte seulement le chapeau de Mikaël JACKSON, lorsque je l’imite,

et je chante en même temps ».

« Tout comme Michel BOUQUET, quelques phrases me parlent.  Je les évoque sur scène, et je sens que les gens sont touchés.

Le lien est très intéressant avec le public, par le rire, et par leur attention ! ».

 

« Sur scène, je suis libre, je fais ce que je veux, mon style est différent, l’important,

c’est que le public rit, car le rire est un outil dont nous avons bien besoin.

Le rire est le souffle de la vie. La vie est un grand théâtre, et il est bon d’en rire ! ».

 

MB : « On vous a vu au cinéma, quelle est pour vous, la différence entre le cinéma et le théâtre ? » :

STAN : « Pour moi, il n’y a pas trop de différence, le cinéma est plus intimiste. On sait que la caméra capte tout !

Au niveau de la sensibilité des gens, c’est la même chose. ».

 

Quel est le rôle au cinéma que vous avez aimé le plus jouer ? :

STAN : « Chercher le garçon » de Dorothé SEBBAGH.

C’est un film qui n’avait pas vraiment de scénario, il y avait de l’improvisation sur ce film sur un thème actuel.

C’est donc, au dernier moment que nous faisions connaissance des autres acteurs et actrices, cela m’a bien plu.

J’ai été touché, lorsqu’un Agent est venu vers moi pour me dire :

« Je croyais que tu étais un « non professionnel ! ».

 

www.stanlesite.com

 

Martina BERNARDI

P1080958